république du Sénégal
assemblée Nationale

Questions Parlementaires

12è Législature
Question N° : 1-2013 M. Mamadou DIOP (AJ/PADS) - Dakar Question orale
Ministère interrogé > Intérieur Ministère attributaire > intérieur
Rubrique > sécurité Tête d'analyse > Signature d'accords de défense et de sécurité Analyse > entre la France et le Sénégal
Question publiée le 25 novembre 2013
Réponse publiée le 11 aout 2014

Texte de la question

Notre ministre de l'Intérieur soutient que la menace n'est pas si perceptible et, objectivement, elle est au niveau extérieur et sous-régional. Puisque le pays n'est pas en guerre et que la menace est extérieure, qu'est-ce qui peut expliquer que le Sénégal accepte la présence, à Dakar, d'un attaché régional français de sécurité intérieure? Le ministre français a déclaré qu'il s'agit d'un "plan sahel" qui serait piloté depuis Dakar. Ceci voudrait-il dire clairement que Dakar va devenir le Quartier général de la lutte contre Aqmi? Ce qui nous projetterait désormais au cœur du conflit, alors que, comme le reconnaît notre ministre de l'Intérieur, le Sénégal, est, désormais au cœur du conflit; alors que, comme le reconnaît notre ministre de l'Intérieur est somme toute, à la périphérie du phénomène. En quoi donc une telle option est-elle justifiée?"

Réponse à la question

ma réponse deja donné