république du Sénégal
assemblée Nationale

Système d'interprétation simultanée

Ce système permettra aux députés qui interviennent en Français ou dans leur langue maternelle de se faire comprendre par les personnes présentes dans l’hémicycle, à savoir les députés, les membres du  Gouvernement et leurs accompagnants, le Corps diplomatique, les Corps constitués, etc., la presse et les membres de l’Administration parlementaire.

Six langues nationales codifiées, parlées à l’Assemblée nationale et recensées à l’issue d’une enquête interne, seront interprétées : le Pulaar, le Sereer, le Wolof, le Joola, le Mandinka, et le Soninké.

L’originalité de ce système est de permettre aux  députés d’intervenir, debout, à partir de leur place. Un gain de temps est déjà noté.

Le processus pour la formation et le recrutement des interprètes qui vont intervenir dans le fonctionnement du système est en cours.

La mise en œuvre  de ce système va révolutionner, en grande partie, le déroulement des débats parlementaires. Assurément, il s’agit là d’une étape décisive dans la démocratisation de l’Institution parlementaire